Peut-on manger bio sans se ruiner ?

0
95
views

« On est ce que l’on mange ». Vous avez certainement déjà entendu cette citation qui en appelle à votre responsabilité alimentaire. En effet, si manger est une nécessité et même un plaisir pour certains, il n’en demeure pas moins que votre santé en dépend. Plusieurs personnes l’ont compris, mais se heurtent à un sempiternel problème : le coût de l’alimentation bio. Cela vous surprendra peut-être, mais il est possible de s’alimenter sainement sans se ruiner. Cet article vous propose d’ailleurs quelques astuces dans ce sens.

Préparer ses plats et se mettre au bio progressivement

La première astuce pour une alimentation saine est de dire adieu aux plats à emporter. En effet, la plupart des surfaces sont aujourd’hui envahies par des produits remplis de pesticides et d’engrais chimiques. Il est donc difficile, voire impossible de savoir si un plat que vous avez commandé a été fait à base de produits 100% naturel. Pour manger sainement et à moindre coût, vous devrez donc inéluctablement sortir votre tablier et passer au fourneau. Pour contrôler vos dépenses, il est conseillé d’y aller progressivement. Commencez par les légumes et fruits. Évoluez ensuite vers l’épicerie, les produits laitiers et les œufs. Puis achevez votre passage au bio par la viande et les boissons. Pour vos produits, achetez bio sans se ruiner sur ce site.

Manger peu de viande et acheter des produits certifiés

L’autre astuce majeure pour s’alimenter sainement consiste à réduire sa consommation de viande. Cette réduction vous sera bénéfique non seulement pour votre santé, mais également pour votre style de vie. Vous le remarquerez rapidement, car la viande est l’un des produits les plus chers de votre panier. Par ailleurs, lorsque vous faites vos courses dans les grandes surfaces, optez toujours pour les produits avec la mention « AB ». Il s’agit d’un label français qui contrôle la production de certains produits et cette certification vous permet de reconnaitre un produit bio.

Source principale de cette actualité :