Concert de jazz à l’Institut français: Luc Sigui a offert un spectacle féérique

0
595
views

L'ivoirien distribué par Gramy Jazz Record, et qui figure sur la mythique liste des Guitaristes célébres jouant sur une Gibson ES 175, à coté des Pat Metheney, Bono et Chuck Berry, a donné ce vendredi 25 Janvier 2019 à Abidjan, un spectacle rarement vu, jusque là sur les bords de la lagune ébrié.

La direction artistique a tout simplement créé le rêve par un décor des campagnes et villages typiques ivoiriens : cases, puits, feu de bois doux sur lequel cuit du gibier, du bandji (vin de palme) servi, lumière tamisée qui rappelle le clair de lune … L’orchestre est habillé local, du boubou manois au boubou sénoufo en passant par les yacouba et gouros… Ce soir c’est vraiment ‘’La fête au village’’ thème du spectacle.
Signe que l'organsation, dirigée par l'incomparable Marie Hélène Costa, a mis les petits plats dans les grands ; les guest stars annoncés ont tous répondu présents : Cheick Tidiane arrivé de Paris, Oswald Kouamé et Sayrui Kusanagi venu du Japon, et la légion locale Isaac Kemo, Eleonora,  Yann Cédric et Soukéina la fille de la méga star du reggae Alpha Blondy. La maîtrise de cérémonie porte la signature du célèbre journaliste animateur télé Jean Claude Tamo pendant que l’artiste humoriste Le Magnifique assure le rôle du griot du village. 20H pile, le spectacle commence sans aucune minute de retard. C’est un Luc Sigui décidé à transporter ses fans au pays de l’extase qui foule la scène de l’Institut français Abidjan-Plateau, il est vêtu d’un boubou bogolan qui descend jusqu’à la cheville, coiffé d’un melon, son inséparable guitare Gibson ES 175, que va lui signer cette année, James Curleigh, patron de la Gibson Guitar Corporation, basée à Nashville aux Etats-Unis; Les mélomanes se délecteront les 3 heures qui suivront. ll faut noter que près de 400 personnes ayant fait le déplacement, ont été empêchés d'acceder à la salle, faute de places. Luc Sigui, comme à son habitude, jouant à guichet fermé.

Pour le prochain concert de Luc Sigui à Abidjan, nous emettons le voeux de le voir se produire au Palais des Congrès de l'Hotel Ivoire d'Abidjan, qui, nous en somme convaincus, refusera du monde.

La Côte d'Ivoire peut être fière d'avoir maintenant une autre vrai référence mondiale en matière de Jazz en la personne de Luc Sigui.

Source principale de cette actualité :