Marie de Bourgogne, une femme de pouvoir au XVe siècle.

0
716
views

Amélie LOUIS : « Au détour d’un week-end j’entrai à Beaune, dans une exposition consacrée à Marie de Bourgogne, unique héritière de Charles le Téméraire et d’Isabelle de Bourbon. Je venais de pénétrer cette période contrastée où le luxe de la vie à la cour de Bourgogne, voisinait avec la misère des populations. Je venais surtout de rencontrer Marie, l’unique héritière de Charles le Téméraire, son univers passionné et son fulgurant destin qui bousculera les pions de l’échiquier européen. L’empreinte de ce rendez-vous inattendu devait m’accompagner jusqu’à l’écriture de La cavalière… »

L’auteure aime raconter des histoires qui peignent notre condition d’humains, dans une quête de l’intime vue depuis une époque, un lieu, un croisement de personnages. Avec ce nouveau roman, elle nous plonge au cœur de la destinée flamboyante de la toute jeune duchesse Marie de Bourgogne, depuis un moyen-âge qui s’apprête à basculer vers la renaissance, depuis les coulisses d’une cour façonnée par les luttes de pouvoir.

Dans un XVe siècle où l’unique but de la femme est le mariage et la maternité, Marie est l’héritière la plus titrée d’Europe. Tous les puissants d’Europe veulent qu’elle épouse un de leurs descendants. Et tandis qu’elle rêve d’amour éternel, la main la plus convoitée de tous les temps est maintes fois promise par son père, Charles le Téméraire, à des fins d’alliances stratégiques.

Orpheline de mère à l’âge de huit ans et fille unique, elle n’a que vingt ans à la mort de son père. « Sa vie publique lui semble une ascèse, un monde vertical comme une montagne qui monte jusqu’au ciel : Dieu, le roi, le père, les hommes, et toute la hiérarchie sociale, une montagne au pied de laquelle s’enracinent ses origines. » 

Le Téméraire mort, Louis XI se frotte les mains. Il voit déjà le duché de Bourgogne tomber dans la couronne de France. Il lui suffit de fiancer Marie au dauphin de France, car désormais, sans son père, elle n’est guère qu’une de ses sujettes. Contre toute attente, Marie refuse. 

Pour déjouer les manœuvres du roi Louis XI elle aura besoin d’une alliance avec un guerrier. Son union avec l’archiduc Maximilien d’Autriche, fils de l’empereur d’Allemagne, aspire d’abord à conforter sa dynastie et à protéger ses immenses possessions. Mais leur mariage célébrera le plus brûlant coup de foudre de l’histoire.

Peut-ont être épouse et mère tout en prenant sa place dans la vie publique ? Si les chroniqueurs de cour ont dépeint sa vie officielle, nul n’a évoqué les émotions de la jeune duchesse.

C’est ce chemin qu’Amélie LOUIS nous invite à parcourir, dans le cœur « d’une jeune duchesse à la grâce incandescente qui s’éveille enfant au souffle du matin, et brûle de devenir femme à mesure que le jour languit. ».

« La cavalière viendra avec le soir » est un roman atemporel qui nous parle d’être femme depuis la nuit des temps.

Roman – Amélie LOUIS

ELLA éditions – ISBN : 978-2-36803-222-0 ; 238 pages – 18 €

Source principale de cette actualité : http://www.amelielouis.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.