Quelle formation pour monter un échafaudage ?

0
320
views
formation pour devenir échafaudeur
Crédits : Pixabay

Qu’est-ce qu’un échafaudeur ? Quelles sont les formations à suivre pour exercer ce métier ? L’échafaudeur est celui qui est chargé de monter, assembler et démonter différents équipements comme : l’échafaudage, la passerelle, le chapiteau, etc. Il est indispensable sur un chantier et la sécurité des autres travailleurs dépend entièrement de son savoir-faire. Pour en savoir davantage sur le métier de monteur échafaudeur, nous vous invitons à vous plonger dans cet article.

Le métier d’échafaudeur, qu’est-ce que c’est ?

En général, un échafaudeur travaille sur les chantiers. Comme son nom l’indique, il a pour mission de monter un échafaudage. Et ce, quel que soit le type d’échafaudage : echafaudages suspendus, échafaudage roulant, échafaudage pliant, échafaudage fixe, échafaudage pour escalier… Tous ces équipements sont disponibles sur https://www.echafaudages-stephanois.com/. Sur le chantier, l’échafaudeur doit monter un équipement sûr. Pour ce faire, il doit respecter toutes les règles et normes de sécurité concernant l’installation d’échafaudage. Le montage de l’échafaudage doit passer par plusieurs étapes. Tout d’abord, le monteur échafaudeur doit commencer par la planification et la mise en place du chantier. Cette étape inclut le balisage de la zone de travail (pose des barrières et panneaux de sécurité), la sélection du type d’échafaudage et le stockage des matériels. Ensuite, il procède au montage. Pour ce faire, il doit commencer par les calculs (charges utiles…), le dressage de l’échafaudage, la fixation, l’amarrage des passerelles et échelles et enfin, l’installation des voies sécurisées. La dernière étape consiste à faire des travaux d’entretien comme le démontage, le nettoyage et le stockage des éléments de l’échafaudage. L’échafaudeur doit également remplacer et jeter les pièces défectueuses. Tout au long de l’installation, il doit s’assurer de respecter les normes environnementales.

Les critères requis pour devenir échafaudeur

échafaudeur formation à suivre
Crédits : Pixabay

Pour exercer le métier d’échafaudeur, il faut avoir une bonne condition physique. En effet, le monteur échafaudeur doit être capable de déplacer des objets lourds. Aussi, il faut qu’il soit méticuleux, car la sécurité des ouvriers dépend de son installation. En ce qui concerne la formation à suivre, le métier d’échafaudeur n’exige pas de diplôme spécifique. Toutefois, pour optimiser les chances de se faire recruter, l’idéal serait de suivre une formation. Elle se divise en deux parties bien distinctes. Il y a d’abord la formation initiale qui est accessible dès la 3ème avec un CAP/BEP en construction métallique, de l’industrie ou du bâtiment. Cette formation dure deux ans. Ensuite, on peut la compléter avec un Bac pro ou un BTS mécanique. Ce diplôme permet de postuler à un poste d’encadrement. Pour permettre au monteur échafaudeur d’évoluer dans son domaine, il y a également une formation continue. Elle est sanctionnée par un certificat CQP monteur d’échafaudage ou monteur de plateformes suspendues. En matière de débouchés, on peut dire que les échafaudeurs ne chôment pas. Chaque année, plus de 1500 échafaudeurs sont recrutés un peu partout en France. Enfin, concernant le salaire, il peut gagner entre 1500 et 2000 euros par mois. Par contre, s’il a de l’expérience, il peut gagner jusqu’à 2500 euros.

Source principale de cette actualité :