Quel budget pour organiser des obsèques ?

0
150
views

L’organisation des obsèques est une étape douloureuse et délicate pour toutes les parties. Il n’est jamais plaisant de se séparer d’une personne avec laquelle on a partagé son quotidien. Cette opération, doit normalement se faire six jours après l’arrivée du drame hors mis les weekends et les jours fériés. Pour avoir une idée fixe quant au coût total des frais, il faut prendre en compte deux situations. 

Le budget en fonction des prestations obligatoires

La loi, dans la conceptualisation du caractère mortuaire, établit une liste d’éléments qui doit être incorporé dans la cérémonie funéraire. Il s’agit ici, d’un cercueil équipé de 4 poignées, d’une plaque d’identité, d’une garniture biodégradable, d’une urne cinéraire et de la location d’un corbillard avec chauffeur. Pour l’ensemble de ses services, il faut compter entre 5000 et 15000 euros. Il est possible que vous obteniez un meilleur devis sur https://www.ecoplusfuneraire.com/

Le coût en fonction des prestations facultatives

Plusieurs entreprises de pompes funèbres ont développé leurs services et proposent des commodités autres que celles reconnues par la loi. On peut parler ici de la toilette mortuaire, l’habillage, des soins de conservation, des divers accessoires apportés au cercueil, des annonces nécrologiques, des capitons, des pierres tombales, des faire-part, des porteurs, des gerbes de fleurs pour ne citer que ceux-là. Avec tout cela, on peut facilement se retrouver avec une facture imposante. 

Il est fort de constater que les cérémonies mortuaires se font en fonction de la personne et des familles. Pour votre bien-être, la pratique voudrait que pendant vos années de jeunesse, d’activité, vous souscriviez à un contrat d’assurance obsèques. Vous allez de ce fait, constituer un important capital décès qui sera reversé à votre mort à la personne que vous avez mentionné dans le contrat. Les cotisations peuvent se faire en une fois à l’ouverture du contrat, périodiquement et le taux reste le même qu’au départ. 

Source principale de cette actualité :