Entrepise : protégez vos postes de travail contre les risques informatiques

0
437
views
risques informatiques

Aujourd’hui, les postes de travail dans les entreprises sont pour la grande partie reliés à un réseau et connectés à Internet. L’ère du numérique est aussi une des raisons pour lesquelles les entreprises traitent de nombreuses informations en ligne. Cela rend vulnérables tous les postes de travail en entreprise face aux divers risques informatiques tels que les spams, l’hameçonnage, etc. Il est donc important de mettre en place des stratégies pour protéger efficacement les ordinateurs de travail.

La mise à jour du parc informatique

Dans une entreprise, le parc informatique représente l’ensemble des ressources matérielles et logicielles du système informatique. Chaque utilisateur des postes de travail, doit effectuer régulièrement les mises à jour des logiciels et des systèmes d’exploitation. En effet, outre les nouvelles fonctionnalités que les mises à jour apportent sur ces derniers, elles permettent également de corriger toutes vulnérabilités.

La mise à jour du parc informatique se trouve être de premier ordre dans la gestion des risques informatiques. Cela permet d’assurer la protection maximale en cas d’attaque dû à un virus ou un rançongiciel.

La sauvegarde et la récupération des données

risques informatiques en entrepriseSauvegarder les données disponibles sur les postes de travail en entreprise est l’un des éléments-clés dans la protection contre les risques informatiques. Il s’agit d’une action qui doit se faire de façon régulière. En effet, les risques informatiques peuvent survenir à n’importe quel moment. Les données de l’entreprise doivent être sauvegardées sur des supports indépendants des postes de travail. Il s’agit par exemple des disques durs, des clés USB ou sur le Cloud.

Toutefois, ces éléments peuvent rencontrer des failles. Pour ce faire, l’entreprise doit mettre en place une procédure de récupération de données. Cela consiste généralement à faire appel à un prestataire externe spécialisé dans le domaine.

La protection des accès et des mots de passe

Selon la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), un mot de passe sécurisé doit être constitué d’au moins 12 caractères. Il doit comporter un ensemble de majuscules, minuscules, chiffres et des caractères spéciaux.

Il est donc important d’adopter des précautions uniformes dans le choix des mots de passe en entreprise. L’objectif est de mettre à l’abri les contenus sensibles tels que les informations bancaires, les mails professionnels ou encore des informations sur les clients. Il faut donc éviter de choisir comme mot de passe sur les postes de travail les dates d’anniversaire par exemple.

Pour ce faire, l’entreprise doit mettre en place une stratégie pour mieux gérer les mots de passe. Cela implique la mise en place de règles pour la création et la gestion de ces derniers. Ils ne doivent pas être conservés sur un ordinateur ou sur des supports papiers auxquels tout le monde pourrait avoir accès.

Vous aimerez aussi Faut-il déclarer ses gains en crypto monnaies ?

Source principale de cette actualité :