Les bons gestes en faveur d’une écologie citoyenne

0
139
views

Il est vrai qu’avec les voitures hybrides, le mouvement en faveur d’une meilleure écologie est en marche. Mais qu’en est-il réellement à un niveau citoyen ? Tout changement doit commencer au niveau des personnes et je vous l’assure, il n’y a pas de meilleur moyen de procéder qu’en adoptant les bons gestes mêmes dès le plus jeune âge.

Les acteurs concernés par les défis écologiques

C’est la responsabilité, des parents, des enseignants et de la société en général d’éduquer les plus jeunes et d’adopter une attitude responsable vis-à-vis de la protection de l’environnement afin que les générations présentes et futures deviennent de bons citoyens ou du moins qu’ils aient une conscience profonde de leur responsabilité vis-à-vis des problèmes environnementaux.
Quand je vois un enfant jeter un emballage de confiserie dans la rue, je suis assez déçue de la mentalité des parents ou de l’entourage qui laissent passer cela sans rien dire. Parfois je fais la remarque en disant « la rue n’est pas une poubelle », mais cela peut créer des tensions entre les passants et je me tais.

Une pensée écolo qu’il n’est pas simple de concrétiser

Entre la peur d’agir et le geste, il y a une grande différence. C’est bien beau de mettre des affiches et de mettre des « like » sur les réseaux sociaux en faveur des actes environnementaux, mais il est préférable d’agir. À commencer par des gestes simples comme :
–          Ne pas jeter les déchets par terre, mais les tenir dans votre main jusqu’au moment de trouver une poubelle.
–          Ne pas fumer dans les lieux publics
–          Préférer l’usage des outils numériques ou la réutilisation des feuilles de papier en guise de brouillons plutôt que d’acheter du neuf.
–          Restaurer de vieux appareils qui peuvent encore bien tenir la route
–          Faire du neuf avec du vieux comme avec des projets DIY
Il y a mille et une manières de pouvoir contribuer à la protection de l’environnement, mais cela ce n’est certainement pas moi qui vous l’apprends.
Pour être plus à l’aise en tant que protecteur des valeurs écologiques, je vous conseille de vivre normalement en évitant le plus que possible de faire des dépenses inutiles ou des achats inconsidérés qui pourraient nuire à vous environnement. Le changement passe par les mœurs du quotidien qui peuvent paraître sans intérêt, mais au final, c’est important.

Des gestes, des actes et un bon partage d’informations

Si auparavant, il n’y avait que le stylo et le papier pour faire passer un message en faveur de l’écologie, je suis bien contente qu’aujourd’hui les médias et le Net diffusent une information continue sur les sites officiels et les réseaux sociaux des différents mouvements en faveur de l’écologie. Green peace et les grands groupes comme le WWF ne sont plus les seuls à prôner une meilleure préservation du patrimoine écologique de la terre, près de chez vous aussi il y a des acteurs.
En commençant toujours du plus petit au plus grand, sachez que je suis pro écolo, mais que je possède ma propre échelle d’action pour la planète. Le fait de se joindre à des grandes causes c’est très bien, mais il ne faut pas confondre extrémisme et lutte pour l’environnement. Comment agir si on vous met des chaines ? C’est le une ouverture sur un autre débat, je vous tiens au courant.

Source principale de cette actualité :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here