Le plan blanc, qu’est-ce que c’est ?

0
339
views
Le plan blanc

Protocole instauré par les autorités de santé, le plan blanc permet de faire aux situations exceptionnelles d’urgence, et il implique plusieurs acteurs qui doivent partager les malades dans les lits disponibles, organiser les transports ambulanciers… Il prévoit la planification entre les services d’urgence, le raffermissement des moyens de communication et la mainmise des personnels médicaux et hospitaliers.

Le plan blanc proprement dit

Le plan blanc est une solution de communication d’urgence à la suite d’un accident ou d’une catastrophe. C’est un moyen pour anticiper et pour se préparer à des situations d’urgence sanitaire graves. Dispositif en vigueur depuis 2014, il définit les dispositifs de solution de gestion de crise mise à la disposition des établissements de santé publics et privés. De ce fait, le ministère de la Santé a mis en place des documents d’accompagnement des acteurs pour organiser la démarche sur les plans stratégique et méthodologique. Le plan blanc exige la mise en alerte des établissements hospitaliers et des services d’urgence. Il mobilise les moyens matériels et humains pour faire face à la situation. Son déclenchement demande la création d’une cellule de crise et la mobilisation du personnel, le rappel de ceux qui ne travaillent pas. Ça inclut également l’apport de lits supplémentaire et la déprogrammation des activités qui ne sont pas indispensables. Mais précisons aussi le recours à des moyens d’aide associatifs, l’organisation sur le site de personnels volontaires… L’objectif du plan blanc est d’organiser l’accueil, la prise en charge des victimes, la gestion de l’épidémie ou de la pandémie… Dans ces modalités de mise en œuvre, il est dépendant de l’établissement le définissant : sa taille, ses moyens et ses activités.

Le coronavirus, le plan blanc déclenché !

Plan Blanc en FranceLa France est également concernée par l’épidémie du coronavirus qui se répand dans toute l’Europe. Les pays déjà touchés sont l’Autriche, l’Italie, la Croatie, l’Allemagne, la Suisse et la Grèce. En France, notamment dans les hôpitaux de Creil et de Compiègne, le plan blanc a été déclenché mercredi dernier à la demande de l’Agence régionale de santé parce que ces établissements ont accueilli des personnes infectées par le coronavirus chinois. Le but est de mieux organiser au niveau local la prise en charge des cas suspects. Le personnel est rappelé pour chercher des cas contacts, mais le dispositif ne concerne pas encore les difficultés de personnels, l’afflux massif des malades ou la mise en quarantaine. Pour rappel, le plan blanc a déjà été déclenché dans le passé pour faire face aux épidémies de grippe et de gastro-entérite, mais aussi, pour braver les situations de crises comme les attentats.

Pensez aussi à lire La Santé en France, les vaccins et les médicaments génériques.

Source principale de cette actualité :