Faut-il se méfier des applis de surveillance pour téléphone ?

0
52
views
Logiciel de contrôle parental smartphone

Avec l'avancée des années, force est de constater une réelle progression dans le domaine de la surveillance des téléphones portables. Des logiciels et applis de surveillance fleurissent un peu partout sur Internet, et la plupart du temps, on s'interroge sur leur côté légal.

Les entreprises fabricant ce type de logiciels interdisent dans les faits tout usage ne respectant pas la loi de leurs produits. Dans les faits, près de la moitié des utilisateurs feraient usage des solutions de surveillance à des fins illégales. On retrouve en premier lieu les couples où planent des soupçons d'infidélité, ou encore les employeurs peu regardant à la vie privée de leurs employés. C'est la raison pour laquelle une certaine note de méfiance est souvent présente lorsque l'on aborde de tels sujets.

 

Faut-il interdire ces logiciels espions pour téléphone portable ?

Faut-il interdire également la cigarette, les couteaux de cuisine et les armes à feu ? Non, bien entendu. Il ne faut pas oublier qu'il y a des usages tout à faits moraux de ces logiciels espions téléphone, comme par exemple surveiller son propre smartphone à des fins de test, ou s'en servir comme d'un moyen de localisation en cas de vol ou de perte de l'appareil.

Un parent qui s'inquiète pour la santé morale de son enfant peut également être amené à faire l'installation d'un tel logiciel si il a des raisons de penser par exemple que son fils/sa fille subit un harcèlement et ne veut pas en parler. Car il ne faut pas oublier que la première cause du suicide chez les jeunes est bel et bien le harcèlement. En classe, en cours, mais aussi après l'école sur les réseaux sociaux, ou par SMS, les téléphones portables peuvent ainsi vite devenir un véritable enfer à vivre pour les ados les plus fragiles.

Oui aux logiciels espions, mais non aux abus.

Source principale de cette actualité : http://www.spygate.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here