Quatrième révolution industrielle : comment les industries vont-elles évoluer d’ici 2030 ?

0
297
views

Les avancées technologiques modifient chaque jour le monde dans lequel nous vivons. De nouveaux appareils et logiciels apparaissent chaque jour sur le marché avec le potentiel de révolutionner la manière dont nous subvenons à nos besoins et envies.

Évidemment, ces percées ont aussi un impact sur le marché du travail et sur la façon dont fonctionnent les entreprises. À l’aube de la quatrième révolution industrielle, cet article vous explique comment les industries pourraient bien évoluer d’ici 2030.

Qu’est-ce que la quatrième révolution industrielle ?

La quatrième révolution industrielle implique l’adoption de systèmes cyberphysiques comme l’Internet des objets.

Également connu sous le nom d’IoT (Internet of Things), l’Internet des objets est un réseau de dispositifs intelligents interconnectés qui permettent à chaque dispositif d’interagir (c’est-à-dire d’envoyer ou de recevoir des données) avec d’autres dispositifs sur le réseau.

Les entreprises miseront davantage sur l’intelligence artificielle (IA) et les robots

À mesure que l’Internet des objets se généralisera, les appareils intelligents auront davantage accès aux données, ce qui pourrait leur permettre de devenir plus indépendants. À terme, les appareils intelligents pourraient disposer de suffisamment d’informations pour prendre des décisions de manière autonome et contrôler des processus commerciaux clés comme les chaînes d’approvisionnement sans intervention humaine.

Des sondages menés auprès d’entrepreneurs ont même révélé que selon ces derniers, 50 % des entreprises réduiront leurs effectifs à temps plein par des robots, éliminant du même coup près de 800 millions d’emplois d’ici 2030.

Si ces chiffres peuvent sembler déprimants, ils peuvent aussi simplement représenter un changement positif. Par exemple, l’IA et les technologies d’automatisation pourraient permettre aux employés d’effectuer de nouvelles tâches visant à améliorer les processus de production. Sans compter que les premiers emplois qui seront occupés par des automates seront ceux qui présentent des risques pour la santé ou qui sont particulièrement dangereux.

Enfin, des secteurs d’activités comme celui de l’ingénierie et de l’usinage mécanique pourraient connaître un essor jamais vu, notamment en raison de la demande en pièces de toutes sortes destinées aux robots.

Les entreprises misant sur le télétravail seront encore plus nombreuses en 2030

En plus de conférer de nouveaux rôles et responsabilités aux travailleurs, la 4e révolution industrielle pourrait également inciter les entreprises à employer davantage de travailleurs à distance ou à encourager leurs employés à faire du télétravail.

Le fait est que lorsque la technologie le permet (réseau Internet haute vitesse, infrastructure VDI, appareils mobiles, etc.), le télétravail peut être très bénéfique pour les entreprises. Cela peut leur permettre de recruter une main-d’œuvre mondiale, d’accroître la loyauté et l’engagement des employés, d’évoluer plus rapidement et d’atteindre de nouveaux niveaux de productivité. Tout ça en réduisant le besoin d’avoir des locaux pour accueillir les travailleurs.

Les employés en bénéficient également, car le fait de ne pas avoir à se déplacer signifie qu’ils disposent de plus de temps libre et peuvent maintenir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Votre entreprise est-elle préparée pour la quatrième révolution industrielle ?

En conclusion, bien qu’il soit difficile de prédire l’avenir, il n’en reste pas moins que ces changements liés à la quatrième révolution industrielle sont déjà entamés dans bien des industries.

Dans un tel contexte, ce sera sans doute la capacité des entreprises à s’adapter aux nouvelles technologies et à en faire bon usage qui déterminera si elles en sortiront gagnantes.

Source principale de cette actualité : https://braidwoodgear.com/