Tout savoir sur les tranchées, ces douleurs post-partum

0
571
views
Les tranchées

Après la naissance de bébé, les mamans font face à quelques bouleversements pshycologiques et physiques. En effet, 40 jours après la délivrance, elles vivent différents désagréments comme la fatigue, la cicatrice qui démange, les pertes vaginales, le mal de dos… Parmi les douleurs qu’elles connaissent aussi après l’accouchement, notons les tranchés. Pour tout savoir sur ce sujet, continuez votre lecture.

Qu’est-ce qu’on appelle les tranchées ?

Beaucoup de personnes ignorent les tranchées qui sont traitées dans le magazine attendrebebe.com pour femmes enceintes, et c’est aussi un sujet qui est rarement évoqué par les professionnels, mais c’est bel et bien une situation que vivent plusieurs jeunes mamans. Les tranchées sont des contractions douloureuses ressenties les premiers jours après la naissance de bébé. Il arrive que ces douleurs surviennent quelques heures après l’accouchement, et elles peuvent durer 3 à 7 jours. Elles se ressentent aussi pendant l’allaitement pendant le pic d’ocytocine. Elles apparaissent souvent après le deuxième accouchement. Le muscle utérin se renforce d’une grossesse à l’autre en devenant plus épais ainsi, il se contracte davantage. Même si les tranchées sont déplaisants, elles sont nécessaires, car elles limitent les saignements en fermant les artères utérines ouvertes au niveau du placenta. Mais aussi, elles aident l’utérus à se rétracter pour qu’il retrouve sa taille normale. Lors de ces contractions post-partum, plus de caillots et plus de saignements sont possibles puisque l’utérus se contracte afin d’évacuer tout ce qui gêne à son retour à la normale. Toutefois, les tranchées sont normales et s’accompagnent souvent de fièvre, c’est le signe de la manifestation de l’infection. Les tranchées ne concernant pas toutes les mamans, cela dépend de la sensibilité à la douleur.

Comment soulager les tranchées ?

En cas tranchées, ces contractions douloureuses suite à l’accouchement, il y a des médicaments qui peuvent soulager. Notons par exemple les antalgiques (anti-inflammatoire associé au paracétamol). Il est possible d’adapter la dose si la douleur est encore présente. L’homéopathie est aussi recommandée par les professionnels de santé. Mais pour vraiment répondre aux besoins des mamans, la prescription sera personnalisée et individualisée. Il existe également d’autres traitements comme l’acupuncture et toutes les méthodes connues pour calmer les règles douloureuses. Les mamans sujettes aux tranchées peuvent trouver un soulagement dans la bouillotte à mettre sur le ventre, dans la tisane… Cependant, avant de faire quoi que ce soit, le mieux est d’approcher une sage-femme ou un médecin.

Vous serez aussi intéressé par Les bienfaits du jeûne intermittent sur la santé.

Source principale de cette actualité :